Légende d'après "Au Coeur de L'Hérault de G. COMBARNOUS"

Voici une petite fable qui explique la situation du menhir de Peyre ficade , jadis debout à St Pargoire et sur la rive gauche de Rouviége. Ce menhir haut de 2,60 mètres et d' 1 mètre d'épaisseur environ était connu et répertorié puisqu'il est mentionné en 1137 petra fichata. Il a disparu en 1900 à coups d'explosifs, car il était situé au milieu d'une vigne. Voici ce qu'en dit le folklore local.

Saint Mamert, qui était le patron de notre très vieille église (aujourd'hui en ruine) qui se trouve sur la colline du même nom à l'est de Plaissan, lança par défi ce gros projectile à Saint Marcel patron de la paroisse d'Adeilhan au nord ouest de St Pargoire. La trajectoire était d'environ 1500 mètres et le menhir atterri aux pieds de Saint Marcel. Saint Marcel furieux et excédé par cet affront voulut renvoyer la pierre à son voisin dominateur, celle-ci ne franchit que la moitié du chemin, là où elle s'est plantée pour délimiter les deux paroisses.

Remarque : le récit fait à Saint Pargoire de cette petite anecdote est tout à fait différent !